Qu'est-ce qu'AEK?





 

 AEK (Alfabetatze Euskalduntze Koordinakundea- Coordination pour l'Alphabétisation et l'Euskaldunisation des adultes*) est une association qui travaille en faveur de la réappropriation de la langue basque (euskara) sur l'ensemble d'Euskal Herria (Pays basque) . Pour cela, elle agit principalement sur le terrain de l'alphabétisation et de l'enseignement de l'euskara aux adultes, sur la recherche pédagogique, la création et l'élaboration de matériels pédagogiques, la formation des professeurs et la réalisation d'activités culturelles et campagnes diverses pour la prise de conscience de la population en faveur de l'euskara.


Les premiers groupes d'alphabétisation sont apparus vers 1965, à la suite d'une première campagne de sensibilisation à l'initiative de l' Académie de la Langue Basque -Euskaltzaindia. À mesure que ces groupes d'alphabétisation apparaissaient dans plusieurs endroits d'Euskal Herria, apparaissait le besoin, non seulement, de travailler sur le terrain de l'alphabétisation (apprendre à lire et à écrire à des personnes connaissant le basque), mais aussi d'apprendre euskara à toutes les habitants du Pays basque ne connaissant pas cette langue. Cette activité deviendra par la suite l'axe principal de l'action d'AEK. Ainsi sont nées les gau-eskola (écoles du soir).




AEK a connu une évolution importante tout au long de son histoire. Après une période de démarrage et de croissance, elle devint indépendante d'Euskaltzaindia puis, d'une simple coordination de centres autonomes elle évolua vers un organisme ayant un projet et une vision globale. Actuellement, AEK est l'organisme le plus important de tous ceux qui se consacre à l'enseignement du basque aux adultes et c'est le seul a être implanté sur tout le territoire de l'euskara, des deux cotés de la frontière franco espagnole. Il regroupe une centaine de centres disséminés sur toutes les provinces basques et dans lesquels environ 800 professeurs assurent un enseignement de l'euskara.

 

 








Au début des années 80, l'enseignement du basque aux adultes connut une forte croissance suivie d'une stabilisation puis d'une baisse des effectifs. Durant la décennie 90, AEK a réussi, peu à peu, à augmenter ses effectifs de façon continue, jusqu'à arriver à 15.000 élèves à l'heure actuelle. Pourtant, pour l'association cette croissance est encore très lente par rapport à ce qui serait nécessaire pour assurer la complète réappropriation de l'euskara et la possibilité de reculs ponctuels n'est pas exclue. La plupart des élèves inscrits suivent des cours d'apprentissage de l'euskara, seule une minorité participant aux groupes d'alphabétisation (apprendre à lire et à écrire à ceux qui connaissent déjà l'euskara).




Fidèle à sa philosophie qui est de chercher les formes d'apprentissage les plus efficaces, AEK a mit en marche l'expérience des barnetegis à partir de 1980. Les barnetegis sont des centres d'apprentissage situés dans des zones fortement bascophones où les élèves suivent des cours intensifs en internat leur permettant de vivre 24 heures su 24 en euskara. En dehors des heures du cours, les contacts avec la population locale permettent d'entendre et de parler l'euskara et ainsi de progresser rapidement dans la maîtrise de la langue. Le barnetegi est une formule dont AEK a été le précurseur (depuis déjà 20 ans) et qui s'est révélée être la méthode la plus efficace pour apprendre l'euskara.




En plus d'alphabétiser et d'apprendre l'euskara aux adultes, AEK réalise diverses campagnes en faveur de la langue. Tous les ans, en septembre, au début de l'année scolaire, AEK réalise une campagne d'inscription encourageant la population à apprendre l'euskara. Tous les deux ans a lieu la Korrika, la manifestation la plus importante parmi celles qui ont lieu en faveur de la langue du Pays basque. Il s'agit d'une course relais, durant dix jours et dix nuits à travers tout Euskal Herria, sans s'arrêter à aucun moment et dans laquelle les participants se passent un baton-témoin à chaque kilomètre, qui représente la volonté de transmettre le legs culturel reçu des générations précédentes. La dernière édition de Korrika, la onzième, s'est déroulée en mars 1999 et environ 600.000 personnes y ont participé.




* euskaldunisation = apprendre l'euskara aux citoyens basques qui ne le parlent pas.





Plus d'infos sur: www.aekide.net


                              www.aek.org






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :